Le blog

#4 Playlist du mois – JANVIER

| 2450 vues

Chaque mois, retrouvez les musiques qui nous font vibrer de la tête aux pieds !

Que ce soit au bureau, à la maison, partout, on adore la musique et la faire partager ! Alors voici des artistes, des morceaux qui nous inspirent, qui nous font bouger, qui nous font sourire… 

N’hésitez pas à donner votre avis et à nous faire découvrir vos musiques !

La playlist des chansons qu'on adore mais qu'on n'assume pas...

Ce mois-ci, découvrez les pires chansons que l’on adore

Qu’elles nous fassent rire, danser ou qu’on les chante à tue-tête lorsque l’on est seul, toutes ces chansons sont des petits bijoux et nous remercions de tout coeur les auteurs, compositeurs et interprètes pour leurs très grandes contributions à la musique ! 🙂

Source : Youtu

La sélection de Yannick

Axel Bauer – Cargo

Europe – The Final Countdown

Aqua – Barbie Girl

Mozart l’Opera Rock – L’Assasymphonie

Cook da Books – Your eyes (BO du film La Boum 2)

La sélection de Guillaume

Julien Clerc – Ma préférence

Nino Ferrer – Le téléfon

Richard Gotainer – Le youki

Dalida – Bambino

Fernandel – Félicie aussi

La sélection de Matthieu

Dub Inc – My Freestyle

Evanescence – My Immortal

Les Nuls – La Cité de la Peur – La Carioca

Tum Sally – E.S.G.E.L. (Entre Saints-Geosmes et Langres)

Sexy Sushi – Sex appeal

La sélection de Josselin

Marc Drouin – Vis ta Vinaigrette

Pierre Billon – La Bamba Triste

Les Inconnus – Vice et versa

Anne Horel – Clique sur moi

Thierry Hazard – Le jerk

La sélection de Camille

Céline Dion – J’irais où tu iras

Daniel Levi – L’envie d’aimer

Michel Sardou – Les Lacs du Connemara

Spice Girls – Wannabe

Claude François – Comme d’habitude

La sélection de Théo

Garou & Céline Dion – Sous le vent

The Pussycat Dolls & Busta Rhymes – Don’t Cha

Darude – Sandstorm

Aquabella – Levan Polka

George Michael – Faith

La sélection de Noée

O-Zone – Dragostea Din Tei

Las Ketchup – The Ketchup Song

Bratisla Boys – Stach Stach

Diam’s – La boulette (génération nan nan)

Jean-Luc Lahaye – Femme que j’aime

Stupéflip – Le coeur qui cogne

Si vous souhaitez retrouver toutes ses musiques et notre playlist c’est par ici
> www.deezer.fr
> www.spotify.com

#4 Playlist du mois – JANVIER

| 2451 vues

Souvenez-vous, ça s’est passé en mai dernier. Facebook a été accusé d’avoir laissé filer des données personnelles au cabinet britannique Cambridge Analytica. Cela concernerait 87 millions d’utilisateurs dans le monde et 2,7 millions d’utilisateurs au niveau européen. Autant dire que Facebook doit faire de gros efforts pour redorer son image auprès de ses utilisateurs en renforçant notamment sa sécurité et en modifiant les paramètres utilisateurs. 

Cependant, suite à l’affaire Cambridge Analytica, Facebook enchaine les déconvenues… 

Un piratage à grande échelle

Le dernier épisode en date a eu lieu pas plus tard que vendredi 28 septembre. Facebook, obligé par la nouvelle loi européenne du Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD), a annoncé publiquement qu’il avait été victime de hackers profitant d’une faille de sécurité pour prendre le contrôle de presque 50 millions de comptes d’utilisateurs. Par sécurité, 90 millions de personnes devront se reconnecter suite à un message de Facebook.

Aujourd’hui, grâce au RGPD, les utilisateurs concernés peuvent se regrouper et porter plainte contre Facebook. D’autre part, cette nouvelle loi pourrait contraindre le réseau social à renforcer sa sécurité. En effet, le RGPD exige que le niveau de sécurité soit proportionnel au service. Or, il se trouve que beaucoup d’autres applications utilisent Facebook pour faciliter la connexion aux utilisateurs. Cela multiplie donc les risques en cas de piratage.

Source : GIPHY.COM

La chute des utilisateurs aux États-Unis

Début septembre, l’institut indépendant Pew Research Center dévoilait un sondage mené aux États-Unis sur 3 413 utilisateurs entre 29 mai et 11 juin. L’étude révèle que l’application n’est plus aussi populaire, notamment chez les jeunes de 18 à 29 ans. En effet, il ressort du sondage qu’un peu plus d’un quart des utilisateurs Américains ont supprimé l’application de leur smartphone. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils se sont définitivement désabonnés. Ce chiffre monte à 44% concernant les 18-29 ans.

Outre ces suppressions d’application, le sondage met en lumière une prise de conscience des utilisateurs. 54% des utilisateurs interrogés aurait modifié leurs paramètres utilisateurs et 42% disent avoir cessés de consulter leur profil durant plusieurs semaines et voire davantage. Facebook a donc du soucis à se faire notamment avec le dernier piratage en date. Si le réseau social ne renforce pas de manière significative la sécurité et ne garantit pas la protection des données personnelles, cette chute des utilisateurs va sûrement s’accélérer.

Source : GIPHY.COM

Le conflit avec les co-fondateurs d'Instagram

La semaine dernière, Mike Krieger et Kevin Systrom les co-fondateurs d’Instagram ont annoncé leur démission. Si dans leurs déclarations, ils ont mis en avant la volonté de rester curieux et de construire autre chose, certains médias point du doigt une mésentente avec les dirigeants de Facebook. 

C’est en 2012 que Facebook a racheté Instagram pour 1 milliard de dollars. De nombreuses modifications avaient ensuite été apportées à l’application notamment pour monétiser l’audience, en ajoutant des publicités et des contenus sponsorisés. Le co-fondateurs auraient donc été en conflit ces derniers mois avec les dirigeants de Facebook concernant l’autonomie de l’application, mais aussi concernant les actions pour élargir rapidement le nombre d’utilisateurs d’Instagram.

Les revenus de Facebook sont issus en grande majorité de la publicité. Or Facebook est saturé d’espaces publicitaires et doit faire face à la chute de ses utilisateurs. Facebook compte donc sur Instagram et son milliard d’utilisateur depuis juin pour augmenter ses revenus en plaçant des contenus publicitaires.

Cet événement fait écho à la démission de Brian Acton en 2017 et de Jan Koum en mai dernier, les co-fondateurs de WhatsApp suite à des désaccords concernant notamment la confidentialité des données ou la monétisation de la messagerie.

kevin systrom et mike krieger-1024x667

Kevin Systrom & Mike Kieger, co-fondateurs d’Instagram.

Source : Google images

Une nouvelle accusation concernant les offres d'emploi aux États-Unis

Facebook a mis en place un système de ciblage pour ses publicités. Celui qui paramètre sa publication sponsorisée peut choisir entre autre l’âge et le sexe des personnes que l’on désire cibler. 

C’est ce paramètre de ciblage suivant le genre que vise l’Union Américaine des Libertés Civiles (ALCU). En effet, elle a déposé une plainte, car elle estime que Facebook permet aux employeurs de diffuser des offres d’emploi en fonction du genre.

Affaire à suivre…

Source : GIPHY.COM

Tous ces événements ne contribuent pas à redorer l’image de Facebook. Le principal challenge auquel le réseau social doit faire face est avant tout sécuritaire. Facebook va devoir trouver le moyen de garantir la protection des données personnelles de ses utilisateurs s’il veut inverser la tendance de la chute des utilisateurs.

À cela s’ajoute les résultats financiers de juillet avec un chiffre d’affaire trimestriel et un nombre d’utilisateurs qui sont inférieurs aux attentes. Facebook va devoir rebondir s’il veut garder le cap.

 

Sources :
www.nouvelobs.com
www.20minutes.fr